Gardez la ligne pendant les fêtes !

Dans quelques jours c’est Noël ! Personnellement, j’adore cette période de l’année qui est synonyme de joie, de partage et de générosité.

Mais pour beaucoup d’entre vous, ces fêtes de fin d’année sont associées à une prise de poids, des repas à rallonge et de la culpabilité.

Et si cette année, vous viviez cela autrement?

Voici mes conseils pour limiter la prise de poids ! Vous pourrez même l’éviter si vous les suivez bien…

Servez-vous de petites portions pour pouvoir goûter à tout : en général, les repas sont composés d’un appétitif, d’une entrée, d’un plat (voire deux : viande et poisson), du fromage et du dessert. Donc si vous voulez profiter de chaque plat sans culpabiliser, servez vous de toutes petites portions de façon à ce que le volume globale du repas ne soit pas trop important. Goûtez chaque plat, chaque fromage, chaque biscuit en pleine conscience et en prenant le temps d’apprécier les goûts et les textures.

Ne vous resservez pas : si vous prenez le temps de manger consciemment, en prenant du plaisir, vous aurez moins envie de vous resservir. Vous mangerez également plus lentement et vous ressentirez plus facilement le signal de satiété (c’est lorsque le goût en bouche ne provoque plus autant de plaisir que lors de la première bouchée).

Ne vous forcez pas à manger des légumes ou des fruits si vous n’en n’avez pas envie : cela fait toujours des calories en moins… Et vous verrez que les jours suivants, vous aurez naturellement envie de fruits et de légumes pour contrebalancer les repas de fêtes 😉

Continuez à faire de l’activité physique : essayer de programmer au moins 3 séances de 30 minutes d’activité physique dans la semaine. Cela peut être uniquement de la marche. Et si jusqu’à maintenant vous ne faisiez pas de sport, c’est l’occasion de vous y mettre! Cela en vaut vraiment la peine.

Et si après les fêtes vous ressentez le besoin d’être aidé dans votre démarche de poids, je peux vous accompagner au quotidien sans que vous ayez à bouger de chez vous : c’est par ici ! 

C’est le moment de programmer votre reprise en main pour 2018 !

Gaufres légères aux flocons d’avoine

Voici une recette simple et légère de gaufres aux flocons d’avoine.Vous pouvez les accompagner d’un fruit pour un petit déjeuner équilibré et gourmand !

Pour une personne (2 gaufres) :

55g de flocons d’avoine

60mL de lait végétal (je préfère le lait d’épeautre qui a un goût sucré)

1/2 cuillère à café de levure

1 pincée de sel

 

Faites chauffer votre gaufrier préalablement huilé.

Mettez les flocons d’avoine et la levure dans un mixer. Ajoutez le lait et mixer.

Faites cuire, sans attendre, en séparant la pâte pour faire deux gaufres.

 

Intérêts nutritionnels de ces gaufres

Cette recette est top pour la ligne car les flocons d’avoine sont riches en fibres, ce qui vous aidera à être rassasié plus longtemps. Ils aideraient également à réduire le cholestérol. Ils contiennent également du manganèse, du zinc, du magnésium et de bien d’autres minéraux.

Cette recette est également sans sucre et sans lactose.

Je vous conseille de manger ces gaufres avec une cuillère à café de purée d’oléagineux (amandes complètes par exemple, c’est très bon!) pour son apport en acides gras insaturés et en fibres, nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme. Il contient également des protéines végétales, du fer, du calcium, du potassium et du magnésium. Attention toutefois à ne pas en abuser (600kcal/100g).

Si vous voulez plus des conseils au quotidien, c’est par ici !

Manger moins, manger mieux avec une simple fourchette

Vous mangez toujours en moins de 10 minutes?

Vous avez mal au ventre en fin de repas?

Vous êtes capable d’engloutir 3 parts de gâteaux pendant que les autres en mangent une?

Alors il faut que vous changiez de fourchette! 😉

Je vous présente un objet connecté que j’apprécie particulièrement : la fourchette Slow Control.

C’est simplement une fourchette qui vibre lorsque vous mangez trop vite (c’est très léger, ne vous inquiétez pas pour vos dents). Vous pouvez régler l’intervalle entre chaque bouchée en commençant par exemple par 10 secondes. Il suffit pour cela de brancher la fourchette sur votre ordinateur. Ensuite, il ne vous reste plus qu’à manger !

Voici les effets bénéfiques de l’utilisation de la fourchette :

  • vous mangerez plus lentement.
  • manger plus lentement vous aidera à mieux digérer.
  • vous continuerez à manger lentement même quand vous n’utiliserez pas la fourchette.
  • en vous concentrant plus sur votre repas, vous prendrez plus de plaisir et vous n’aurez plus besoin de vous resservir.
  • vous ressentirez plus facilement et plus précisément le signal de satiété.
  • vous mangerez moins et donc vous perdrez du poids !

D’autre part, vous pouvez télécharger les données de votre fourchette sur un espace personnel. Vous aurez une analyse du temps de vos repas, des horaires de vos repas, du nombre de bouchées et vous pourrez définir des objectifs! Vous pouvez même relier votre compte à celui d’une diététicienne. Cela lui permettra de mieux vous accompagner.

J’aime tellement cette fourchette, que je vous l’offre pour 3 mois de suivi en ligne avec le Programme Activ’ligne ! 

Les 3 règles d’une raclette sans conséquence sur la balance

Vous vous interdisez de manger une raclette pour perdre du poids?

A chaque fois que vous mangez une raclette vous reprenez 2 kilos?

Vous avez une raclette de prévue mais vous ne voulez pas y aller car vous avez peur de ruiner tous vos efforts de la semaine?

 

Pas de panique ! Vous ne serez pas obligé de ne plus avoir de vie sociale pour garder la ligne ! (oui parce que être mince mais enfermée chez soi, je ne vois pas l’intérêt).

 

Ne pas prendre de poids avec une raclette, c’est très simple !
(bon va quand même falloir faire taire l’ogre qui est en vous, mais ça se travaille!)

Voici 3 règles pour profiter de votre soirée sans culpabiliser :

Règle n°1 : attendre d’avoir fini le fromage de son assiette avant d’en faire cuire un autre. Vous mangerez alors plus lentement et vous ressentirez plus facilement le signal de satiété. Vous allez donc moins manger.

Règle n°2 : 2 pommes de terre moyenne, 3 à 4 tranches de fromage, de la salade et 3 tranches de charcuterie ! Ce sont les quantités à retenir.

Règle n°3 : prendre le temps de manger avec plaisir. Pour cela, faites comme si vous dégustiez du vin (ah! ça vous intéresse plus tout à coup!), en essayant de décortiquer toutes les saveurs et en différenciant les textures.

Vous pouvez bien sûr accompagner le repas avec un ou deux verres de vin 😉

Et surtout n’oubliez pas : ce n’est pas le fait de vous faire exploser le ventre qui vous fera plaisir!
C’est le fait de manger une raclette et de sortir de table sans vous sentir lourd…

Bonne raclette 🙂

Les bons choix pizza, indien, japonais et chinois

Pour faire suite à mon article Les bons choix au Mac Do !, voici un article pour vous aider à manger équilibré dans d’autres restaurants.

Si vous culpabilisez quand vous mangez à l’extérieur et que vous aimeriez savoir comment ne pas prendre de poids malgré les sorties, cet article est pour vous !

A la Pizzeria

Les moins chères sont celles qui ont le moins de garniture et ce sont donc les moins caloriques. Dans l’idéal, n’en manger que un tiers ou la moitié. Vous pouvez par exemple manger la moitié d’une pizza toute simple, ou un tiers d’une pizza plus garnie.

Chez l’Indien

À éviter : samossas, beignets, naan fourré, les curry…

Je vous conseille le poulet tandori ou des gambas grillées ou 3 brochettes. En accompagnement, vous pouvez prendre 3 ou 4 cuillères à soupe de riz. Vous pouvez aussi choisir un Biryani mais sans tout manger si la portion est grande (6 cuillères à soupe c’est bien).

Au Japonais

Je vous propose trois types de repas équilibrés et raisonnables :

  • 6 maki ou sushi + une salade de chou (+ 1 soupe miso si vous le souhaitez)
  • 5 sashimi + 1 bol de riz + une salade de chou (+ 1 soupe miso si vous le souhaitez)
  • 3 brochettes + 1 bol de riz + une salade de chou (+ 1 soupe miso si vous le souhaitez)

Attention à la sauce sucrée : à éviter.

Au Chinois

À éviter : tout ce qui est frit, le riz et les nouilles sautées.

Je vous conseille de prendre une assiette de légumes cuits au wok avec un peu de viande ou de poisson. Vous pouvez sinon prendre 4 à 5 raviolis cuits à la vapeur ou 3 rouleaux de printemps avec des légumes ou de la salade.

Dans tout ces restaurants, vous pouvez sinon prendre le plat que vous souhaitez mais ne pas finir votre assiette de façon à écouter votre faim. Vous mangerez alors juste ce qu’il faut, sans prendre de poids. Je peux vous aidez à apprendre cela grâce à mon suivi en ligne de mon Programme Activ’ligne. Je vous aiderai à ne pas être stressé à chaque fois que vous sortez au restaurant 😉

Les bons choix au Mac Do !

Voici un article pour vous aider à composer des repas équilibrés au Mac Do. N’hésitez pas à poser vos questions en commentaire.

Les burgers

Si vous voulez prendre un dessert avec, je vous conseille :

  • un des burgers ci-dessous
  • une p’tite salade et/ou les p’tites tomates
  • un frappé (environ 200 calories)  ou les fruits, compotes, yaourt à boire (environ 50 calories).

À moins de 300 calories : le Hamburger, les Chicken McNuggets par 4 ou 6, le McFish et le Croque McDo.
Entre 300 et 350 calories : le Cheeseburger, le Filet-O-Fish, le P’tit Wrap Ranch et le P’tit Italein.

Vous pouvez sinon prendre juste un burger (n’importe lequel, même ceux en dehors de la liste) avec la p’tite salade.

Les frites

Pour les fans de frites, vous pouvez remplacer le dessert par une petite Frites ou une Deluxe Potatoes moyenne.

Vous pouvez sinon ne pas en prendre et en piocher une ou deux chez votre voisin, pendant qu’elles sont chaudes. De cette façon, vous ne vous sentirez pas obligé de finir les frites toutes froides, sans aucun intérêt et vous diminuerez l’apport calorique de votre repas.

Les salades

Concernant les salades, la Salade Caesar et la Salade Pomme de terre Poulet Oignon peuvent être accompagnées d’un dessert (voir liste ci-dessus). Par contre, la Salade Pâte Mozarella se prendra seule.

Les boissons

Pour les boissons, je ne vous conseillerai que l’eau 🙂 Plate ou gazeuse.

 

Vous pouvez sinon prendre ce qui vous fait plaisir mais ne pas finir votre plateau.
Je vous conseille dans ce cas de manger la moitié de ce que vous avez pris.

Et si vous souhaitez être suivi à distance par une diététicienne, c’est par ici !

 

Non, je ne suis jamais allée au Mac Do…
Si vous y apercevez une personne me ressemblant de près ou de loin, vous devez surement vous tromper :p

 

Premiers pas vers une alimentation équilibrée

Cet article à pour objectif d’aider les personnes qui participent au suivi en ligne Activ’ligne et qui auraient besoin d’un petit coup de pouce pour commencer leur rééquilibrage alimentaire.

Avec toutes les informations que l’on entend tous les jours, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver. Voici un petit récapitulatif rapide des règles de base pour bien manger.

Un petit déjeuner équilibré se compose :
– d’un produit céréalier
– d’un produit laitier
– d’un fruit
– d’une boisson chaude (thé, café, infusion…) pour s’hydrater

Un repas équilibré comprend :
– des protéines (viandes, poisson, oeuf, tofu…)
– des féculents
– des légumes
– un produit laitier (facultatif)

Pour la collation, cela peut être un fruit et/ou un produit céréalier et/ou un produit laitier.

L’équilibre se fait sur la journée donc si vous n’avez pas assez faim pour prendre le fruit du matin par exemple, vous pouvez le manger plus tard en collation ou à la fin d’un autre repas. Ceci est valable pour tous les composants de vos repas.

Concernant les portions, voici une astuce toute simple : utiliser vos mains pour savoir quelles quantités sont les bonnes pour vous. La portion de pâtes représentées correspond à la portion de féculents.

  

3 astuces simples pour des repas équilibrés

Vous voulez avoir une alimentation équilibrée, mais le problème c’est que vous manquez de temps pour vous préparer de bons repas. Vous faites les courses en achetant toujours la même chose et le soir en rentrant du travail, épuisé, vous ouvrez placards et frigo pour trouver de quoi faire un repas rapide et sans prise de tête. Le résultat est soit trop calorique, soit sans saveurs (bonjour légumes à l’eau). Et les jours où vraiment vous avez la flemmingite aiguë et envie de vous réconforter, c’est pizza, fast food ou sushis 🙂

Pour celles et ceux qui veulent changer ça, voici 3 astuces simples pour vous aider à changer ça !

1- Anticiper

Pour manger équilibré, il faut être organisé un minimum. Soit vous avez une épicerie en bas de chez vous et vous pouvez faire vos courses au fur et à mesure, soit vous faites les courses une fois par semaine voire toutes les deux semaines. Dans tous les cas, l’idéal est d’avoir des menus ou des idées de plats rapides, équilibrés et gourmands sous la main pour éviter d’être tenté par des pizzas le soir quand vous rentrez tard du travail. Ainsi, lorsque vous rentrer, vous regarder votre liste et il n’y a plus qu’à cuisiner. Cette liste vous permettra de savoir quoi acheter au supermarché.

2- Acheter les bons produits

Tout commence là, au moment de vos courses. Suivant ce que vous avez choisi d’acheter, vous mangerez plus ou moins bien. Je vous conseille donc d’acheter les produits les moins transformés possibles. Plus la liste d’ingrédients est courte mieux c’est. S’il y a un ingrédient que vous ne connaissez pas ou qui n’existe pas dans la cuisine traditionnelle, évitez le.

Moins de pâtisseries, de gâteaux apéritifs, de plats industriels et d’additifs : c’est beaucoup mieux pour votre santé. Et vous pouvez faire beaucoup de choses vous même, ça ne prends pas tant de temps que ça : vous saurez ce que vous mangez vraiment et vous prendrez plus de plaisir à le manger.

Votre panier peut donc contenir :

  • des fruits et légumes frais, surgelés ou en conserve (attention au sel et au sucre).
  • de la viande, du poisson frais ou surgelés, non cuisinés, des oeufs, du tofu…
  • tout ce qui concerne l’épicerie : farine, miel, chocolat, cacao, stevia, agave, épices, noix de coco, vanille…
  • des produits laitiers : lait (de vache ou végétal), yaourts natures, fromages…
  • du muesli, des flocons d’avoine, du pain complet, des noix, fruits secs, beurre d’oléagineux.
  • céréales et féculents : riz, pâtes, pomme de terre, quinoa, légumes secs (lentille, pois chiche, haricots rouges…).
  • des huiles de toutes sortes : varier pour avoir différents apports en omega.
  • de l’eau plate, gazeuse, du thé, des infusions…

Liste non exhaustive !

3- Cuisiner

À vous de jouer maintenant ! Pour trouver de bonnes recettes, vous pouvez avoir des livres de cuisines chez vous, chercher des recettes sur internet ou bien vous inspirer de photos trouvées sur les réseaux sociaux. C’est très facile de trouver de belles idées avec Instagram ou Pinterest, donc plus d’excuses.